Accueil > Mentalisme > 5 techniques pour garder son calme (même face à un gros con)

5 techniques pour garder son calme (même face à un gros con)

Ça vous est sûrement déjà arrivé. Ce moment où vous vous retrouvez fébrile devant une personne bien trop imposante, dégoulinante de confiance et abusant de son autorité (votre patron, professeur, ou un de vos amis qui prend un peu trop la confiance).

Une critique déplacée, une réflexion de travers, et c’est parti. Vous explosez de l’intérieur. Et bien souvent, le plus dur c’est de ne rien montrer en façade, de restez zen alors que vous rêvez juste de lui fracasser la tête contre le mur. Je sais, c’est dur.

Alors, secouez les épaules, relâchez la tension, détendez-vous ; voici 5 méthodes pour garder son calme face à ces gens qui se veulent parfois malveillants.

1. Serrez les dents et isolez-vous pour respirer

Oui, ça a certainement l’air bête comme ça. Mais il vaut mieux avoir très mal aux dents plutôt que d’avoir à camoufler une scène de crime.

Mettez votre fierté et votre orgueil de côté, oubliez votre dignité, faites semblant d’accepter la critique, souriez en serrant les dents. Essayez de garder la tête haute sans lâcher votre méchant interlocuteur du regard, et dès que possible : isolez-vous.

garder son calme au bureauSi vous êtes au bureau, prenez une pause et aérez-vous. Sinon les toilettes, c’est pas mal non plus si vous voulez être sûr de ne croiser personne.

Faites quelques exercices de respiration : inspirez doucement par le nez et expirez par la bouche aussi longtemps que vous êtes en colère ou perturbé. Ça calme, ça remet les idées en place, et vous sortirez des toilettes plus confiant que jamais.

2. Imaginez votre interlocuteur dans une situation embarrassante

Vous avez toujours voulu rester de marbre face à votre patron/prof lorsqu’il prend plaisir à vous démolir en public… mais vous n’avez jamais osé tenir tête ? Rassurez-vous, pour y parvenir, il n’est pas nécessaire d’avoir la hargne d’un pit bull ni la prestance de Madonna ; une bonne dose d’imagination suffit. 

C’est simple pour garder son calme, imaginez la personne qui vous aboie dessus dans les situations les plus embarrassantes : imaginez-le/la aux toilettes, en pyjama, en train de trébucher dans la rue… Libre à vous de pousser le vice encore plus loin (pour des raisons d’éthique, je m’arrête là.)

garder son calme

Vous verrez, l’autorité vous fera mille moins peur. Il faut juste vous rappeler que la personne en face de vous est avant tout humaine (comme vous), même si elle occupe un poste supérieur au votre.

3. N’en faites pas une affaire personnelle

Il arrive souvent que certaines remarques ou critiques désagréables de votre supérieur vous semblent gratuites et injustifiées. Avant de l’insulter et de partir sur vos grands chevaux prenez quelques secondes pour mettre de l’ordre dans vos idées.

Vous n’êtes pas le centre du monde. La question qu’il faut vous poser c’est : “qu’est-ce que l’attitude de mon interlocuteur et ses paroles me disent de lui et non de moi ? Que m’apprend-il sur lui en me parlant de moi ? ” (Accord toltèque n°2).

En d’autres termes, si votre interlocuteur n’est pas très cordial avec vous, ce n’est pas forcément contre vous. Il est peut-être malheureux en ce moment dans sa vie privée (dispute conjugale, problèmes familiaux, soucis de santé, etc.).

Prenez donc de la distance avec les propos qu’il vous a maladroitement balancé, ce n’est pas votre problème, c’est le sien.

garder son calme

4. Comptez jusqu’à 12

Bon alors, il y a les patrons, les profs, les parents… mais parfois nos amis peuvent se montrer pas très malins.

Mise en situation : vous avez un ÉNORME complexe, votre ami(e) le connaît mais s’amuse à vous vanner dessus en public. 1 fois, on rigole. 2 fois, on rigole parce que c’est bien d’avoir de l’auto-dérision. Jusqu’à ce que soudain, votre ami(e) franchit votre limite, et tape là où ça fait mal, toujours sur le ton de la blague.

Comptez jusqu’à 12 si vous êtes fou de rage, parce que sinon vous allez dire quelque chose de vraiment blessant en public, à quelqu’un que vous aimez. Et que ce n’est pas la meilleure manière de communiquer en amitié.

garder son calme en comptant jusqu'à 10

En revanche, dès que vous vous retrouvez en tête à tête, n’hésitez pas à y aller franco.

5. Envoyez-vous des messages positifs et rassurants

On sous-estime souvent le pouvoir de nuisance de ces petites réflexions méchantes.

Il vous est certainement déjà arrivé de rentrer chez vous de mauvaise humeur après une longue journée de travail, et de vous sentir irrité, irritant, irritable. Si vous vous refaites le film de votre journée, vous verrez que tout allait bien jusqu’à la petite vanne malintentionnée balancée par un collègue. Petite vanne, certes, mais toujours pas digérée.garder son calme avec une attitude positive

Pour finir, garder son calme rend heureux

Conseil bonus : le mieux pour garder son calme, c’est de faire le vide, de vous rassurer en vous envoyant des messages positifs.

Exemple : “OK, ce mec est un connard, mais j’ai vraiment un super travail dans lequel je me sens bien. Demain je prendrai mes distances avec lui pour me protéger”. Et vous verrez, tout ira bien.

Doria

Doria Messaoudene

Rédactrice — diplômée en littérature, passionnée de philosophie et de plein de trucs cool qui font réfléchir.

3 commentaires

Retrouvez-nous sur Facebook