Mes 3 conseils pour bien vous préparer avant de manipuler vos cibles

Vous n’arriverez jamais à manipuler une personne à laquelle vous ne faites aucun effet. Vous pouvez faire de l’effet à quelqu’un de plusieurs manières :

  • Grâce à une première impression agréable,
  • grâce à votre démarche et votre allure générale,
  • grâce à l’effet de simple exposition,
  • en vous rendant indisponible (et donc désirable)
  • etc.

Dans cet article, nous allons voir cinq méthodes qui vont vous permettre d’appliquer n’importe quelles techniques de manipulation très sereinement et très naturellement.

Par e-mail, je reçois presque toujours la même question : « Comment puis-je manipuler une personne de mon entourage que je fréquente régulièrement, et qui me pose [un quelconque] problème ? ».

A cette question, je réponds toujours par des techniques concrètes. Seulement, je ne peux pas détailler à chacun comment se mettre en situation; comment “se préparer” psychologiquement à appliquer ces techniques. Parce qu’en général, ce n’est pas inné.

I – Vous ne résolvez pas un problème de math !

La première chose à faire lorsque l’on souhaite manipuler quelqu’un, c’est de garder du recul vis-à-vis de la personne. Vous ne devez pas vous focaliser sur elle ni sur la relation que vous entretenez avec elle.

Pour résoudre un problème de math ou n’importe quel autre problème très rationnel, vous devez y passer du temps. Réfléchir. Faire brûler votre cerveau.
Pour manipuler une personne, vous ne DEVEZ pas vous focaliser. C’est contre-productif et dangereux.

Le meilleur moyen de ne pas vous focaliser sur quelqu’un, c’est de varier les flux psychologiques qui vous parviennent. Fréquentez d’autres personnes, respirez un autre air. Investissez vous dans des activités qui ne concernent pas cette personne.

Ça peut paraitre “exagéré” de parler de tout ça alors qu’à la base, on parle simplement de “manipuler” ou de “mentir” à quelqu’un. Seulement, lorsqu’on débute, on a l’impression que notre tentative de manipulation va être l’évènement du siècle. Alors, il faut penser à autre chose.

II – Dégagez quelque chose de bon et de chaud

Si votre stratagème de manipulation nécessite de vous rapprocher de la personne, vous devrez mettre en place une stratégie relationnelle affective. Voici une liste de choses à faire absolument avec cette personne pour qu’elle se sente bien à vos côtés :

  • Souriez ! J’en ai déjà parlé dans plusieurs articles, le sourire est fondamental.
  • Soyez humains. Acceptez vos erreurs et remettez-vous en question devant la personne quand besoin est. Bref : soyez accessible. Ne faites pas le mec (ou la fille) mystérieux et très confiant. Ça ne plait que dans les films.
  • Regardez toujours la personne dans les yeux quand vous lui parlez. Tout d’abord parce que la fuite du regard est caractéristique du menteur. Ensuite parce que le regard permet de développer des sentiments. Des études ont montré que le simple fait de regarder une personne étrangère droit dans les yeux permettait de développer des émotions très positives à son égard.
  • Suivez les conseils de cet article “5 astuces psychologiques simples et efficaces pour vous aider à mieux draguer“. Ils fonctionnent pour la “drague” mais plus généralement pour n’importe quelle tentative de séduction sociale.

III – Excitez-la !

L’adrénaline permet d’intensifier les sentiments passionnés. Malheureusement il n’existe pas de boisson à base d’adrénaline, que vous pourriez faire boire à votre “cible”. Cependant vous pouvez provoquer des montées d’adrénaline en choisissant bien les activités que vous faites avec elle :

  • Regarder un film d’horreur, d’amour… bref un film qui suscite de l’émotion.
  • Faire du sport. Le sport est un excellent moyen de produire de l’adrénaline.
  • Aller dans un parc d’attraction.
  • Toute autre activité qui crée de l’émotion, qu’il s’agisse de joie, de tristesse, de peur etc.

Par un biais que l’on appelle l’effet d’association, votre cible associera inconsciemment ses montées d’adrénaline avec votre présence. C’est donc une technique que vous pouvez mettre en place aussi bien dans une stratégie de manipulation que dans votre vie de séducteur/trice.

IV – Ne mangez pas de chocolat !

Des études récentes montrent que les personnes qui souffrent de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou de crises de panique sont souvent soulagées par un régime à faible teneur en sucre. Il est possible de réduire considérablement ses symptômes en stabilisant sa glycémie (taux de glucose dans le sang).

En fait quand notre taux de glycémie est stable, notre corps n’a pas besoin de produire beaucoup d’adrénaline pour compenser les fluctuations dues au stress, à l’inquiétude ou à l’anxiété. Des repas légers et peu sucrés vous rendront donc plus détendu. Vous avez besoin d’être détendu pour réussir à mettre en place une stratégie de manipulation sur le court terme.

Si vous ne contrôlez pas votre calme, jamais vous ne serez crédible, parce que vous ne contrôlerez ni vos gestes ni vos paroles.

V – Faîtes du yoga

Pourquoi, à votre avis, vous sentez-vous plus détendu après vous être étiré un bon coup ? Parce que les muscles gardent des traces de vos sensations psychologiques tout au long de la journée.

Si vous êtes nerveux, stressé, anxieux, vous allez non seulement adapter votre gestuelle à votre malaise (psycho-gestuelle) mais vous allez en plus contracter vos muscules d’une manière bien particulière.

Les étirements permettent de “repasser” les muscles comme l’on repasse un pantalon : vous effacez tous les plis, toutes les contractions, et vous repartez à zéro. N’hésitez pas à vous étirer avant une situation qui vous parait anxiogène, comme dire un mensonge ou utiliser une technique de manipulation.

Le yoga est un sport qui permet justement de détendre ses muscles et son esprit grâce aux postures mais aussi grâce à des exercices de respiration. N’allez pas jusqu’à vous inscrire à un club de Yoga, mais essayez de garder tout ça en tête.

Grâce à ces 5 techniques, vous pourrez facilement mentir et mettre en place une stratégie de manipulation sur le long terme. Il est vrai que même avec de l’expérience, vous ne serez pas toujours “au top” pour manipuler. Ça demande bien souvent un effort mental considérable. Repensez à ses techniques, reposez vous, et repartez !