5 trucs méconnus qui vont te donner envie de tout savoir sur l’ADN

Aaaah… l’acide désoxyribonucléique… l’ADN pour les intimes ! Aujourd’hui, je me permets de dépoussiérer ce concept un peu abstrait dont ton vieux prof de science a bredouillé quelques mots en y mêlant protéines et notions vagues de génétique.

En bref

Version compliquée : l’acide désoxyribonucléique, ou ADN, est une macromolécule biologique présente dans toutes les cellules ainsi que chez de nombreux virus. L’ADN contient toute l’information génétique, appelée génome, permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants.

En gros, c’est une longue suite de 4 lettres (A, C, T et G), dans 2 fils qui se font face et s’entrelacent, empaqueté dans chaque cellules de ton corps, sous forme de chromosomes. Je n’expliquerai pas le code génétique ici, mais peut-être dans un autre article !

Jusqu’ici, c’est tout ce dont tu as besoin pour continuer ta lecture et découvrir le monde merveilleux de l’ADN en 5 points qui vont te permettre de faire plus ample connaissance avec celui-sans-qui-tu-ne-serais-pas-là (et à laisser un petit commentaire juste en dessous).

1. Ton ADN est très bavard

On ne peut pas dire que ton ADN soit le roi pour aller à l’essentiel. La suite de lettres qui le constitue s’appelle ton génome. Et si, va savoir pourquoi, tu décidais de taper tout ton génome sur ton PC (à la vitesse de 60 mots/min) en t’y mettant 8h/j (que tu es courageux…), il te faudrait 50 ans et 262 000 pages. Après, si tu préfères sortir ce long fil de toutes tes cellules et de l’étaler pour en faire un fil de funambule, tu pourrais l’utiliser pour faire l’équilibriste jusqu’à Pluton… et revenir (sinon quel intérêt ?). Ça en fait des choses à raconter.

2. Ton ADN est un déménageur dans l’âme.

Je viens de te donner une idée de la longueur de ton ADN, mais si tu veux être plus concret, dans une seule cellule, si tu déroules le fil, tu atteints environ 2 mètres. Ouais… Ok… tout de suite 2m, c’est plus le voyage Terre-Pluton Pluton-Terre ! Certes, mais les 2 mètres ils s’empaquettent dans une cellule d’environ 0,000001 mètre. Repenses-y la prochaine fois que fais tes bagages…

3. Ton ADN est le premier disque dur de l’histoire

Bon, ton ADN il est fort pour tout fourrer dans un minuscule sac mais en plus, il a une capacité de stockage d’informations qui ferait trembler la NSA. Essaye de visualiser toute la population humaine. Dis-toi maintenant que l’ensemble des données numériques produites par TOUTE l’humanité en une année peuvent être stocké dans une cuillère à café d’ADN.

Pour aller encore plus loin, dans seulement 1g d’ADN, tu peux stocker 700 téraoctets soit l’équivalent de ce qui peut être stocké dans 1400 PC. En 1 seul petit gramme.

En même temps, pas très étonnant quand on sait que ce qui y est inscrit représente toute ta vie, tout ton passé, toutes tes qualités et défauts, tout tes traits physiques, etc.

4. Ton ADN a tout appris à Sherlock Holmes

Ne cherche plus, le roi de l’enquête, c’est lui. Dans les experts, ils te prennent un cheveu et ils le comparent dans une base de données. Mais si les experts étaient généticiens, ils pourraient voir bien plus de choses dans un cheveu. Quand on sait lire un génome (ok c’est que 4 lettres mais faut quand même être sacrément doué), on est capable, juste à partir de cette interminable liste de lettres (262 000 pages je te rappelle), de prédire la taille, le poids, la couleur de peau, la couleur des yeux, l’âge et même avec une certaine exactitude la forme du visage.

Comparaison d’une prédiction à partir d’un échantillon de sang avec les véritables données d’un sujet.

Mais en plus de dévoiler ton identité, il peut aussi nous apporter des informations sur l’origine de tes ancêtres. Et quand je dis ancêtre, je parle du 1er homme sur Terre.Si, si, c’est inscrit dans ton ADN.

C’est d’ailleurs entre autres grâce à cela qu’on a pu refaire une sorte d’arbre généalogique géant de l’humanité, pour pouvoir placer l’origine de l’humanité en Afrique. Pour faire simple, à chaque génération, les parents transmettent des sortes de petits marqueurs et petits défauts dans le génome de leurs enfants, qui vont passer de descendance en descendance. Voilà comment on remonte à tes ancêtres, si tu veux les connaitre.

5. Ton ADN est proche d’une banane

Ne regarde plus jamais le monde autour de toi de la même façon. Certains d’entre-vous savent que 95% de notre ADN est le même que notre cousin le chimpanzé mais ce que tu assumes sans doute moins, c’est que tu partages 50% de ton ADN avec une banane. Oui, une banane.

D’ailleurs tu partages le même lien de parenté avec un chou mais ça, ça en jette beaucoup moins. Et entre toi et moi, c’est 99,9 % que l’on a en commun, comme avec n’importe quel autre humain sur Terre. Alors le jour où quelqu’un te juge trop différent, tu lui offriras une leçon de génétique.

En conclusion

Il y a souvent grand débat pour savoir qui est la star du corps humain. Mais aujourd’hui, la médecine fait de grandes prouesses et force est de constater que la majorité de tes organes sont remplaçable, par celui d’un autre ou même par une machine, aussi important soit-il.

En revanche, ton ADN, c’est l’élément indispensable aussi bien à ta création qu’a ton existence et rien au monde ne peut ni le remplacer ni même l’égaler. Avec les quelques infos que je te partage, tout porte à croire que ton ADN est parfait. Cependant ton ADN, ce n’est rien d’autre que toi, écrit en quelques 262 000 pages.