Accueil > Mentalisme > 2 techniques magiques pour savoir si quelqu’un vous ment

2 techniques magiques pour savoir si quelqu’un vous ment

Une chose est sûre : accuser quelqu’un de mentir ne le mènera jamais à avouer qu’il vous raconte un gros bobard. Avec les menteurs (expérimentés ou non), il faut être beaucoup plus subtil et la jouer tactique.

Voici 2 techniques qui vous permettront de déstabiliser les menteurs en face de vous, de les manipuler en les mettant en conflit avec eux-mêmes (vous allez aimer les voir balbutier)… Et si vous êtes très fort, ces techniques vous permettront aussi de leur faire cracher le morceau !

1. La technique du scénario similaire

La technique du scénario similaire permet de lire à travers vos interlocuteurs pour démasquer les menteurs.

Mise en situation : lors d’une soirée un peu arrosée entre “amis”, vous vous faites voler votre sac. Vos soupçons se portent vers l’une de vos connaissances. Plutôt que d’aller le voir et de l’accuser, allez le voir et dites lui :

Quelqu’un m’a volé mon sac à la soirée, je ne sais pas qui ça peut-être. Tu as une idée ? Tu veux bien m’aider à chercher s’il-te-plaît ?

Immédiatement, vous devez capter les expressions de votre interlocuteur. Sa bouche se tord-elle, son regard fuit-il, que font ses mains ? Je vous assure que dans une majorité des cas, le coupable se démasque immédiatement, parce qu’il se retrouve face à ses actes.

Vous pouvez appliquer cette méthode dans bien des situations. Vous êtes une femme, et vous suspectez votre mari de vous tromper.

Chéri, tu sais quoi ? Je crois que mon patron, Paul, il a une relation avec sa secrétaire. Il est marié !

Si votre mari change de conversation, rougit, se frotte la tête…. je suis désolé pour vous !

Cette méthode a fait ses preuves dans ma vie professionnelle. Un jour, un de mes partenaires m’a volé un dossier assez confidentiel dans lequel j’avais inscrit toutes mes idées pour une grosse campagne de pub. J’allais proposer ces idées au client : nous étions 5 publicitaires sur le coup dans mon entreprise, j’étais presque sûr d’être choisi.

Le jour J en arrivant au bureau, j’ai retrouvé mon dossier ouvert à la vue de tous. Chacun des 4 publicitaires avec qui j’étais en concurrence avait allègrement pioché dedans, prétextant “que le dossier était là quand ils étaient arrivés ce matin”. J’avais un doute sur l’un deux. J’ai utilisé la technique du scénario similaire sur lui. Quelque chose comme…

Dis, je crois que c’est Paul qui volé mon dossier. Il voulait absolument cette campagne. Tu m’aides à le coincer ?

Immédiatement, j’ai senti un blocage chez le gars que je suspectais. J’avais raison, quelques jours après, une secrétaire m’a expliqué l’avoir vu fouiller dans mon bureau. Les publicitaires avec qui je travaillais étaient de sacrés voyous. Pourtant, une technique aussi simple fonctionnait quand même sur eux.

Abusez-en.

2. La technique du dilemme

La technique du dilemme est très simple : il suffit de confronter le menteur à… un mensonge. Je m’explique avec une mise en situation.

Vous suspectez votre conjoint de vous avoir menti sur son activité de la journée. Il vous assure avoir passé l’après-midi au cinéma. Le mettre face à son mensonge ne servirait à rien, vous n’avez à priori aucune preuve, et lui, il n’a aucun intérêt à dire la vérité pour le moment.

Surtout, cachez votre suspicion. En fait, une simple remarque peut tout changer.

J’ai entendu dire qu’il y avait eu un accident monstre sur la route près du cinéma aujourd’hui.

S’il a en effet été au cinéma cette après-midi, il répondra du tac-au-tac :

Quel accident ? Qu’est-ce que tu racontes ? La circulation était fluide quand je roulais en tout cas.

Cependant, le menteur ne répondra pas avec la même aisance naturelle qu’une personne honnête. Même un très bon menteur. Au pire, il hésite, il bafouille et vous dit qu’il n’a vu aucune embouteillage. Au mieux, il vous détaille un accident. Dans tous les cas, vous le coincerez sans trop de mal.

L’efficacité de cette technique réside principalement dans votre remarque. N’inventez pas quelque chose de trop gros, sinon le menteur n’aura aucun mal à nier naturellement votre affirmation. Puis comme d’habitude, étudiez bien les gestes et les expressions de votre interlocuteur. C’est là que tout se jouera.

Bon courage !

Stéphane

Stéphane Paton

Auteur turbulent, et fondateur de l'Institut Pandore. Je me lasse de tout, sauf d'apprendre et de dire des gros mots. J'écrivais sous pseudonyme (Félix Boussa et Charles Cohle).

27 commentaires

  • Cette technique me fait grandement penser à l’allusion généralisée. Si vous pensez que votre mari vous trompe. Vous n’avez qu’à lui lancer entre le fromage et le dessert : “J’ai lu dans Psychomag que 60% des hommes ont déjà trompé leur femme après 5 années de mariage. c’est dingue ce chiffre non?!” Évidemment, la suspicion est déjà un peu plus forte que la technique du dilemme plutôt furtive dont tu parles Félix. 😉
    D’ailleurs je prépare une petite surprise à ce sujet 😉

  • Le scénario similaire et cette technique ci m’ont l’air tellement “bête” que je doute de leur efficacité. J’avais déjà évoqué ça dans les commentaires de l’article sur le scénario similaire mais personne n’a levé le doute…

    • Je ne pourrai pas te convaincre plus que ça. A toi d’essayer ces techniques un jour et d’en tirer une conclusion. Je n’ai pas l’habitude de raconter n’importe quoi sur ce blog pour meubler : si j’explique une technique, c’est qu’elle m’a souvent été utile et qu’elle est efficace, quoi qu’on y fasse.

      • Je ne doute absolument pas de la qualité des articles, c’est juste que ça me parait trop simple :p .

        Effectivement, je vous ferez part de mes expériences avec plaisir !

  • Technique maintes fois applliquée inconsciement avant de lire cet article , et donc je l’approuve !
    En fait au fur et a mesure que je lis ce blog , et certain livre sur le mentalisme comme ” les secrets d’un mentaliste ” de J.B Deaumont , je me rend compte que j’utilisais bien avant de connaitre le mentalisme , de nombreuses techniques qui en font partie , hors mis la synergologie . D’ailleurs quel est ton avis sur le livre dont je parle si tu le connais ? Et puis une petite question: le mentalise m’intéresse énormément car j’ai d’énormes problèmes du a une manie de vouloir tout savoir et plus ou moins tout contrôler , car je me suis rendu compte de ma faiblesse suite a un énorme “suicide” d’amour , je m’explique, je suis athée et ma seule croyance et la seule chose qui me parais existentielle est l’amour . Je suis capable d’une extrême vertue par amour , et j’ai fais l’erreur de penser que la gentillesse la plus grande et la conversation pouvait venir a bout de tout les maux de mon couple ( tout cela a 17 ans ) , mais malheureusement je me suis retrouvé détruit par les erreurs commises par la fille que j’aimais , et j’en ai perdu ma confiance en moi , moi dont on disais que j’en avais bien trop , je me retrouve névrosé et apeuré de tout , incapable de prendre une décision , bien que je sois encore avec elle, je n’arrive pas a reprendre le dessus , non pas sur elle mais sur mes doutes perpétuels qui me font sombrer dans un chaos interne assez dérangeant . Pense tu que le mentalisme est la clé si je l’alie a l’amour le plus sincère pour préserver le bonheur de mon couple , sachant que ma moitié m’aime autant cependant malgres son manque d’empathie ?

  • Desolé pour le double post, mais ma situation est tellement compliquée que je pense m’etre plus ou moins mal exprimé , mon vrai probleme est que la fille avec qui je suis est extrêmement heureuse mais moi en revanche suis malheureux au possible , et devenu absolument obsédé par ma relation , je me suis literalement bouffé , ce que je souhaite réellement savoir c’est : de quelle facon puis je reprendre la main et etre de nouveau celui qui dirige sa vie , Grace au mentalisme ? Sachant que j’ai cerné le problème , et c’est justement qu’elle fuis face a tout les manque de respect qu’elle m’afflige lorsques que je les lui mets devant elle ?

    Merci d’avance pour ta reponse , si reponse il y a. Et je tenais a te dire que ton blog est absolument génial et tres bien écrit , bien conscient de la difficulté qui est d’expliquer ce que je considere comme un art rationnel, le mentalisme .

    • Bonjour Nevrosemotrice,

      Je pense que la manipulation et le mentalisme doivent être utilisés dans des relations humaines relativement saines ou neutres. Pas dans le cadre d’une relation très ambiguë et complexe comme c’est le cas avec votre amie. L’utilisation du mentalisme dans ce cadre ne fera que vous embourber encore plus.

      Vous devriez tenter de prendre du recul et ne pas vouloir “réfléchir à tout” comme vous le faites, si j’ai bien compris. Laissez les choses aller et soyez plus naturel. La psychologie ne répond pas à tous les besoins en matière de relation humaine, loin de là.

  • Whaou , assez impressionant , c’est la reponse que je sais la meilleure au fond de moi mais que mon inconscient semble refouler sans cesse .
    Merci bien Félix , je penses que de la part des gens qui m’entourent je n’ai pas su prendre ce conseil comme ligne directive mais de ta part et du fait de ma passion pour le mentalisme et donc du respect que j’ai pour toi qui est un maître en la matière , si ton conseil est de faire abstraction du mentalisme dans ce cas alors je vais le suivre .
    Merci beaucoup pour le temps que m’a consacré et sache que je lis tout tes articles avec une grande assiduité . Quant au livre dont je t’ai parlé qu’en pense tu ?
    Cordialement , Nevrosemotrice .

    • Ravi d’avoir pu vous venir en aide. Bon courage !

      Concernant le livre dont vous parlez : je l’ai feuilleté, et je l’ai trouvé relativement creux. On n’y apprend pas grand chose, si ce n’est des techniques ou des histoires déjà bien détaillées dans d’autres ouvrages. Le titre est aguicheur, le parcours de l’auteur est remarquable, mais le contenu n’est, à mon avis, pas à la hauteur de l’homme qui l’a écrit.
      Ceci dit, ce livre parait être une base relativement solide pour débuter dans le domaine du mentalisme et de la synergologie. Je ne le déconseille pas !

  • hummm intéressant mais pas facile de démasquer les menteurs, je ferai un jour cette expérience avec mon ex comme je constate souvent qu’il me ment, j’ai une bonne intuition

  • C’est vrai que cette technique est simple et pour ma part je pense que c’est pour cela qu’elle est efficace. Après tout les gens ne pense pas en permanence qu’on les manipule et si on se met dans le contexte, une simple remarque paraitra innocente même si elle n’est pas aussi anodine qu’il y parait.

  • Bonjour

    Oui c’est une technique qui marche et je suis sur qu’il y a des perqonnes qui l’utilise sans en prendre conscience.

    Cependant, il faut avertir les gens su un point important qu’est l’ecologie.

    Prenant l’exemple de cette femme qui veut affronter son mari et prouvez qu’il lui ment.

    Avant de se lancer et decider d’utiliser cette technique comme un jeu, poser vous ces questions :
    Qu’est ce qui arrivera si vous reussisez
    Et si votre marie accepte d’avouer
    Et si ton mari sort une autre strategie qu’est la colere pour e stopper
    Et si il joue le gentil qui veut ptoteger la famille par sa mensonge
    Et si il te mis dans un choix: tu le laisse tranquil ou il quite la maison
    . . .
    Et dans ces cas quelle sera ta reaction ou ta strategie

    . . .

    Qui manipule l’autre

    . . .

    Quel sera l’impact de cette confentation sur votre famille, sur vos enfants, sur vous memes?

    . ..

    Donc la vrai question a poser sur ce genre de techniques, n’est pas si c’est facile a appliquer ou c’est difficile mais la vrai question est
    Est je besoin de le faire et dans quel but et dans le cadre de quelle strategie et ai-je un plan B, . .

    Il ne faut pas s’arreter a prouver la mensonge mais l’important c’est comprendre pourquoi .

    A votre succes

  • Personnellement je trouve cette technique intéressante et assez facile a appliquer ,je pense néanmoins que certains bons menteurs pourrait éviter de se faire avoir en répondant quelque chose comme : “ah bon ? Je n’ai pourtant rien remarqué d’ anormal”

  • Cette technique devrait-elle vraiment fonctionner sur une personne qui se méfie souvent de ceux qui les entoures? A ce que j’ai pu en voir, le vrai comme le faux peut être aussi hésitant. Alors comment différencier les deux? Même en observant la gestuelle, aucunes différences ne sont apparues. Serait-ce dû au fait que la personne pourrait être introvertie ou même gênée par ce genre de questions?

  • Bonjour,

    Mon conjoint a une maitresse ,un soir en rentrant,il m’appelle pouture me dire qu’il y a beaucoup de bouchons , donc rentrera avec beaucoup de retard. Ni une ,ni deux je me renseigne, et la non circulation très fluide. Lorsqu’il arrive très en retard ,je lui dis qu’une connaissance qui emprunte le même chemin et à la même heure m’a appelé pour une raison “x” et m’a dit que la circulation était fluide.
    La réponse,oui en fait elle était fluide,j’avais cru le contraire,mais j’étais tellement fatigué que j’ai roulé hyper doucement et me suis arrêté deux fois en court de route car j’avais peur de m’endormir.

    Moi, je pense que le menteur, comme mon conjoint , mentir est devenu son “sport” préféré, donc ce menteur là ,impossible ,il a réponse à tout et ne se démonte pas!

    • Mod,

      Sincèrement désolé pour cette histoire qui vous arrive. Concernant le mensonge, certains sont meilleurs que d’autres mais je pense qu’un menteur pèche toujours un moment donné. Un peu comme un criminel dans une série policière. Si ce n’est pas sur l’histoire du scénario, c’est sur autre chose.

      Bon courage, je vous souhaite le meilleur.

  • Bonsoir Paton.Ça fait un moment que j’ai fait une rencontre avec un mec.On a deja parle de pas mal de choses.Un jour j ai cherche a connaitre son age.Il a dit 50 ans. A l’aise j ai donc compris qu il ne voulait dire son age. Cool.J ai laisse tomber.Maintenant mes pensees sont tournees vers lui.Je cherche par tous les moyens a connaitre son age en etudiant son comportement.Bref sa maniere d etre.Je n y suis toujours pas arrivee.Et voila qu en cherchant sur internet j ai vu votre article interessant . Je dois vous dire que mes premieres observations me dictent deja la personne a qui j ai a faire.Je l etudie davantage.Merci de me guider

  • Bonjour, il y a de ça 4 ans mon adorable chien à était abattue avec une arme de chasse sur la place de mon village. Deux maison sur cette place on un angle parfait pour avoir pu faire ça.
    le premier un jeune homme avec qui nous étions en froid mais sans plus. en plus c’est lui qui m’avait donner le chien, un jeune homme assez cruelle, de la tout mes doutes ce posé sur lui.

    L’autre maison un homme âgé, tout deux chasseur, quelques années auparavant j’avais surpris cette homme qui ne m’avais pas vue sous l’abri bus, mettre un gros coup de brouette dans le dos de mon chien qui regarder les poissons dans l’eau.
    L’or de la mort de mon chien je travaillais dans un salon de coiffure, ce vieille homme et venue ce faire couper les cheveux à son habitude par mon patron, puis d’un seul coup l’homme ce retourna vers moi et me dit on a tuer ton chien, je sentie une satisfaction dans ça voix de la mon doute ce posa sur lui, c’est lui ! Puis malgré mes plaintes au près de gendarmerie et de spa, pas de suite 😑 j’aimerais piéger cette homme et le faire avoué, mais j’ai peur de gâcher ma seul chance d’obtenir justice en m’y prenant mal car je souhaite l’enregistrer sans qu’il le sache, en lui inventant un enquête avec plusieurs suspicions, ou je ne sais pas vraiment quoi inventer.
    s’ils plaît aider moi à y parvenir au travers de conseils. Merci

  • bien, je vous remercie j’ai commencé par votre article sur la pnl, et fini (pour l’instant :^) par cet article. Comme les micro expression le language du corp ect m’interesse et que je suis quelqu’un de trés méfiant a la limite du paranoia (pas au sens clinique) dans le passé. j’apprécie ces explications (même si pour l’instant je ne regarde que peu les gens dans les yeux) bonne journée

Stéphane

Stéphane Paton

Auteur turbulent, et fondateur de l'Institut Pandore. Je me lasse de tout, sauf d'apprendre et de dire des gros mots. J'écrivais sous pseudonyme (Félix Boussa et Charles Cohle).

Refaites le monde avec nous

Retrouvez-nous sur Facebook